Extrait de l’article en ligne sur le site : Quotidienne de la croissance – Publications Agora

« GPS du chirurgien », « élément de base du diagnostic », ou « outil de décision », l’imagerie médicale a fait parler d’elle au Hacking Health Camp, une manifestation sur les innovations en matière de santé qui s’est tenue mi-mars à Strasbourg. Les spécialistes ont unanimement souligné l’importance d’enrichir cette technologie avec les données des patients et plusieurs startups ont présenté leurs projets pour investir ce domaine. Utilisée depuis plus de 120 ans, l’imagerie médicale occupe en effet une place croissante dans la prestation de soins et constitue un secteur porteur pour les innovations à venir selon Carole Mathelin, gynécologue obstétricienne aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg : « L’imagerie médicale est à la base du diagnostic. En cancérologie, elle nous permet de connaitre la taille de la tumeur et son caractère unique. Grâce aux nouvelles technologies, qui analysent et contrôlent ces éléments, elle nous offre une assistance décisionnelle.»…

Les chercheurs comptent perfectionner la vue en 3D par de la réalité augmentée. Ils élaborent le programme 3D-Surg avec une société d’opticiens pour faire des lunettes de réalité augmentée et voir des patients par transparence. Sa mise en service, une fois les certifications obtenues, devrait se faire en 2018. Son équipe se félicite déjà d’arriver à se passer de traqueurs pour détecter les mouvements du corps (respiration, battements du coeur, etc.). Ces données sont désormais captées par des rayons optiques et intégrées à la simulation virtuelle.

Plus d’infos sur : http://quotidienne-agora.fr/imagerie-medicale/
Rédigé par Célia Garcia-Montero
Copyright © Publications Agora